Événements à Madrid

Guide

Immanquables, conseils et infos pour vivre d'authentiques expériences à Madrid

À quelle heure sortent les gens et comment est la vie nocturne à Madrid?

Madrid, capitale de l'Espagne, a pendant de nombreuses années été une référence de la nuit espagnole. Beaucoup d'entre vous ont probablement entendu parler de la "Movida Madrileña". C'est un mouvement culturel qui a émergé pendant la transition post-franquiste et qui a donné naissance à l'une des scènes musicales les plus prolifique et attrayantes d'Europe à la fin des années 90 et au début des années 2000. Après cela, la scène underground de Madrid a significativement diminué. De nos jours, la ville a refait surface et présente un bon équilibre entre une nuit alternative et une nuit plus commerciale. Et, oui, il y a une vie chaude dans les rues madrilènes enviée par le reste du pays. Les fameuses tapas en terrasse et dans les bars sont à l'ordre du jour. Du lundi au dimanche, sans exception tandis que la fête jusqu'à l'aube est généralement réservée aux jeudis, vendredis, samedis et dimanches. En Espagne, les gens déjeunent et dînent tard. Et Madrid, en tant que capitale, ne fait pas évidemment pas exception. Les plus impatients peuvent commencer à dîner autour de 21 heures, mais il est tout à fait courant que les restaurants se remplissent un peu avant 22 heures. Il est important de prendre conscience de cette tradition car, en raison de l’effet domino, la soirée aussi commencera tard. À Madrid, comme dans toute autre ville du pays, tout le monde fait ces fameux "previas". Aller boire quelques verres avec des amis avant de se rendre en discothèque est une tradition inévitable. Les plus jeunes n’hésitent pas à commencer dans les rues, tandis que les étudiants universitaires utilisent leurs appartements. Les habitants de certains quartiers louent même des locaux qu’ils utilisent également pour "copear" (prendre un verre), comme les locaux le disent. Les clubs ouvrent généralement à partir de minuit et se remplissent entre 2 et 3 heures du matin. Conformément à la loi en vigueur, ils ferment tous à 6 heures du matin. Seuls certains, à titre exceptionnel, durent jusqu'à 6h30. C'est la limite. La réglementation municipale interdit la consommation d'alcool sur les voies publiques, à moins, bien entendu, d’être sur la terrasse d'un bar. Si vous souhaitez rejoindre participer aux traditionnelles "previa" mais que vous ne savez pas où l'organiser, nous vous recommandons de vous rendre à la Zona Universitaria. Vous y trouverez un espace unique dans tout Madrid, où vous pourrez entrer avec votre propre bouteille d’alcool. Après avoir payé un droit d’entrée, vous vous verrez offrir des boissons non alcoolisées et de la glace. La règlementation est également très stricte en ce qui s’agit des afters, qui sont considérés comme des clubs du matin. Leurs propriétaires, pour détourner cette réglementation, ont pour la plupart créé des associations, leur donnant la liberté d’ouvrir et de fermer à n’importe quelle heure. Contrairement à ce qui se passe dans d'autres villes comme Barcelone, les associations madrilènes ne vous demandent généralement pas de vous inscrire en tant que membre à votre arrivée au club, bien qu'il soit conseillé de vous faire accompagner par un membre. Vallecas et Cuatro Caminos sont, par exemple, certaines des zones où vous trouverez ces afterhours.

Quels sont les meilleurs quartiers pour sortir à Madrid?

La nuit madrilène a de quoi satisfaire tous les goûts musicaux. Les clubs commerciaux regorgent de reggaeton et de pop espagnole, ou vous pourrez entendre les voix familières d’El Canto del Loco ou de Pereza. Dans les bars, on peut entendre de la rumba et même du ska, tandis que dans les principales discothèques plus commerciales, pachanga et pop seront accompagnés des plus grands succès d'électro house et big-room de la scène EDM, avec la musique de DJs comme Avicii, David Guetta ou Martin Garrix. Si vous préférez l’underground, ne paniquez pas, Madrid a aussi de quoi vous rendre heureux. Des clubs mythiques tels que Mondo Disko, NOX ou Stella consacrent leurs nuits à des genres allant du disco à la techno la plus industrielle, en passant par des plateaux house et électro. Tous les grands artistes de la scène, tels qu’Adam Beyer, Marco Carola, Loco Dice, Seth Troxler, Peggy Gou ou encore Dixon, sont passés mixer à Madrid. Vous pouvez également visiter les salles complémentaires de ces clubs ou autres micro-clubs, où vous trouverez micro-house, breakbeat et drum 'n bass, en fonction de l'artiste qui se produit. La quasi-totalité de la vie nocturne de Madrid se situe autour du centre-ville, Sol étant le quartier plus touristique. Le nombre d’endroits sympas pour prendre le premier verre avant d'aller au club est infini dans ce secteur. En outre, vous y trouverez des visites guidées qui feront faire la tournée des bars en buvant un shot dans chacun d’entre eux, jusqu’à vous retrouver dans l’un des bons clubs du secteur, parmi lesquels Shôko tire son épingle du jeu. Ces visites ne coûtent que 5 € et sont très populaires parmi les touristes, surtout européens et latins. Malasaña est un autre quartier aussi très fréquenté. Vous y trouverez également un bon nombre de bars, même si l’atmosphère est plus locale, avec de nombreux espagnols et des personnes âgées entre 25 et 35 ans. L'atmosphère est moderne et hipster. À proximité, à Tribunal, se trouve le Teatro Barceló, l'un des clubs les plus réputés de Madrid, également connu sous le nom de vieux Pacha. Avec le Teatro Kapital - situé dans le coin opposé du Centro - et du Graf - dans le quartier de Ponzano, entourés également de bars de haut standing -, ils constituent les trois discothèques les plus chics de Madrid.

Quel est le prix d'une sortie à Madrid?

Ponzano est, sans aucun doute, le quartier que votre portefeuille devra craindre le plus. Un verre dans cette zone vous coûtera entre 10 et 15 €, tandis qu'une bière coûtera environ 5 €. Si votre idée est d'aller dîner, préparez 50 € par personne, vin compris. Inutile de préciser que vous devrez vous vêtir en conséquence. Si vous cherchez une ambiance jeune et classe, alors ce secteur est fait pour vous. Sorti d’un quartier comme Ponzano, le célèbre "tapeo" de Madrid n'est pas cher du tout. On peut manger et boire des tonnes de tapas en se déplaçant de terrasse en terrasse sans dépenser plus de 20 ou 30 €. Le prix d'entrée à un club sera toujours compris entre 10 et 20 €, pouvant monter jusqu’à 25 € dans des cas très particuliers. Une fois à l’intérieur, le long drink coûtera de 10 à 12 €, la bière de 6 à 7 € et le tir de 5 €.

Quel est le dress-code à Madrid?

Les gens font très attention à leur image à Madrid, bien que cela varie en fonction du genre de soirées auxquelles vous souhaitez assister. Les discothèques Tribunal et Malasaña, telles que le Teatro Kapital ou le Teatro Barceló (ancien Pacha Madrid), sont très exigeantes. Les garçons doivent porter chemise, pantalons et chaussures élégantes. Les filles doivent également porter des talons. D'autres clubs comme Shôko appartiendraient à une sorte de second niveau. L'atmosphère y est plus décontractée et moderne. Vous pouvez porter un t-shirt et de bonnes baskets mais tout en conservant une apparence et une image soignée. D'autre part, les soirées de musique électronique underground sont beaucoup plus flexibles et permissives en terme de dress code. Les codes vestimentaires varient souvent en fonction des soirées et des genres musicaux, ainsi, des styles très différents sont visibles sur le dancefloor.

Vous êtes ici