Discover the best clubs, festivals and events in your city with Xceed. Go Out with us.

Off Week Party rapport: Slam & Perc au This Side UP

© Laurane Bindelle

Belle entrée en matière pour ce début d’Off Week 2017! Le mardi 13 juin, This Side Up a proposé aux clubbers expérimentés un événement Techno digne des plus grands. Pour une soirée des plus extrêmes, Kindcrime a booké deux mastodontes britanniques immensément respectés dans la sphère électronique: Slam & Perc, grand pionniers de la Techno indus made in UK. De derrière leurs platines, ils nous ont fait voyager dans l’histoire de la techno industrielle et nos oreilles s’en souviennent encore.

Pour découvrir les prochaines soirées au This Side Up c’est ICI.

Ceux qui l’aiment extrême et violente (la techno bien sûr) ont été majestueusement servis ce mardi. La petite salle très intime du club This Side Up, à l’atmosphère underground, a enivré les danseurs fous et leur a offert une expérience unique. L’endroit est une destination parfaite pour les technos lovers qui apprécient la simplicité et se satisfont d’un sound system de qualité pour apprécier leur soirée. Pas de chichi, pas de décoration inutile, pas d’éclairage violent, mais simplement de la musique brute et puissante.

En première partie de soirée, Revolt, puis Alessandro Nero, fondateur de Kindcrime recordings, ont clairement annoncé la couleur de la soirée: elle sera dark et brutale. Comme toujours à Barcelone, la salle de ce club intime n’a commencé à se remplir qu’à partir de 2h, juste à temps pour le mix du duo britannique Slam, cofondateur du label Soma Record depuis 25 ans. Si leur réputation n’est plus à faire, la soirée de ce mardi nous a tout de même rappelé pourquoi le duo de producteurs reste à la fine pointe du mouvement underground actuel, mais également l’ampleur de leur influence dans l’avenir de la scène techno. Les deux visionnaires ont livré un set riche en sensations fortes avec un son lourd, acidulé et très énergétique.

Perc a ensuite pris le contrôle des platines pour achever la nuit aussi sauvagement qu’elle avait commencé. Ali Wells aka Perc, nous a joué un set diaboliquement…délicieux. Des basses qui ronronnent, un kick hardcore et un bpm élevé, son son est une parfaite fusion entre la crème de la techno actuelle mixée avec une sélection de musique électronique plus « ancestrale ». Le producteur a capté l’attention du public et a livré tout le long de son set, une musique énergique et passionnée. En clôturant cette soirée, Perc nous a rappelé à quel point nous étions amoureux de la techno et pourquoi elle nous fait tant vibrer.

0