Photo de Loco Dice

Artiste

Loco Dice

german techno
minimal tech house
minimal techno
tech house

Bio

Loco Dice est sans aucun doute l'un des artistes de musique électronique les plus respectés de la scène. Aux platines depuis la fin des années 90, son groove solide et physique vient clairement puiser dans ses racines hip-hop. Son style, lui, a plutôt été façonné par de nombreuses années passées sur la piste de danse, durant lesquelles il a absorbé tous les sons et styles qu'il a pu rencontrer. Des légendaires Dances into May au Panorama Bar de Berlin avec des sets qui n'ont jamais duré moins de 6 heures, à la tournée Under 300 dans certains des clubs underground européens les plus emblématiques, en passant par un set de 24 heures au Space de Miami. Co-fondateur de Desolat, l'un des labels les plus réputés de la scène, il a également eu des résidences au Circoloco au DC-10, à Used & Abused à Ushuaïa, et à l'Amnesia Terrace, et a fait faire le tour du monde avec ses soirées itinérantes Hyte, mythiques pour leurs marathons de Nouvel An. Il effectue des sorties sur des labels de premier plan tels que Cadenza, Cocoon, M_inus, ainsi que des collaborations avec des marques de mode. Loco Dice fait partie de ces artistes constants qui peuvent fusionner différents univers en un seul, qui ne peuvent pas être étiquetés uniquement comme techno ou house, mais qui gardent toujours une cohérence dans leur son. Loco Dice, né Yassine Ben Archour, a vu le jour le 10 août 1974 à Düsseldorf, en Allemagne, de parents tunisiens. Enfant, il aimait écouter de la soul et du funk avec sa mère, surtout lorsqu'il se rendait en vacances en Tunisie. C'est là qu'il commence sa collection de dés, en accumulant ceux qu’utilise son grand-père pour jouer au backgammon. Et c'est évidemment de là que vient son célèbre surnom, combiné avec Loco, de ses années à Ibiza à la fin des années 90. Bien qu'avant cela, à Düsseldorf, il ait passé sa jeunesse dans la culture hip-hop en faisant des graffitis, du rap et, surtout, en tournant avec Ice Cube. À cette époque, avec déjà quelques sorties à son compteur, Death Row Records reconnaît son talent et lui demande de partir en tournée avec Snoop Dogg. Cela le prépare alors à appréhender de très grandes foules, pour lesquelles il est, en fait, toujours capable de créer l’ambiance adaptée. Des heures et des heures de recherche et de pratique musicale amènent Loco Dice au djing et, suite à sa découverte de la musique électronique en 1998, il décide de commencer une nouvelle carrière en re-partant de zéro. Il ne faudra pas longtemps pour qu'il fasse sa première tournée mondiale avec Timo Maas, tout en étant introduit dans le monde de la production de musique électronique par Martin Buttrich. Ses premiers succès arrivent en 2002 lorsqu'il sort "Phat Dope Shit", suivi d'autres sorties sur les meilleurs labels de l’époque, ainsi que des remixes pour des artistes tels que Moby, Kevin Saunderson, Boys Noize, Skrillex et Black Coffee. En 2006, il sort plusieurs titres sur Cadenza, Cocoon, Ovum et M_nus, certains des labels les plus respectés de la scène. La même année, il s'installe à Brooklyn où, avec Martin Buttrich, il co-fonde leur label Desolat. C'est là qu'il découvre et soutient des artistes tels que Guti, Francisco Allendes et Yaya. Le temps de sa vie passé à New York l’amène à sortir son premier album "7 Dunham Place", publié en 2007, accompagné d’une série de photos prises par Martin Buttrich et Loco Dice lui-même alors qu'il travaillait sur l'album. Ceux qui ont visité Düsseldorf en 2008 ont peut-être eu la chance d’assister à leur exposition de photos. Le deuxième album de Loco Dice, "Underground Sound Suicide", sort sur Ultra Music en 2016, avec des collaborations avec des artistes majeurs tels que Neneh Cherry, Just Blaze et Giggs. L'été 2017 voit la naissance de Serán Bendecidos, sa nouvelle série d’événements, qui s’articulent autour du concept de communauté et de famille. Les invités de ces événements sont en fait des amis de la dernière décennie, plus de nouveaux noms, bien sûr. L'année suivante, Serán Bendecidos sort également un album sur Desolat, qui reste l'un des labels les plus importants et les plus constants dans son genre. Ces dernières années, grâce à son projet parallèle FKD, il parvient à trouver la bonne connexion entre hip hop et musique électronique, sans s’en tenir uniquement à la techno et à la house. Et comme si la musique ne suffisait pas, il s'intéresse également à l'imagerie visuelle et à la mode. Il est apparu dans le jeu vidéo PlayStation 2 "Decks & FX" et a collaboré avec les labels de mode Daily Paper et New Era. Il a également composé la musique des défilés 2019 et 2020 de Marcelo Burlon, pendant la Fashion Week de Milan. 2020 a également marqué pour Loco Dice le lancement de son deuxième label : En Couleur, via lequel il publie ses productions en solo et toutes sortes de collaborations avec des amis et d'autres artistes. C'est grâce à tous ces projets, à sa passion, à son charisme et à sa capacité tant au niveau du Djing qu'en studio que Loco Dice est reconnu comme l'un des artistes les plus avant-gardistes et innovants de la scène.

Loco Dice